Falstaff - Opéra d´État invité KOŠICE

Acheter des billets
Juin 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di

Argument

L’action se déroule à Windsor sous le règne d'Henri IV d'Angleterre (1399-1413).

 

Acte I

Le docteur Cajus fait irruption dans l'auberge de la Jarretière : il accuse Falstaff — ainsi que ses deux acolytes, Bardolfo et Pistola — d'être entré chez lui par effraction et de lui avoir vidé les poches. Sir John refuse de réparer ses torts et les deux autres nient tout en bloc. Le docteur Cajus quitte l'auberge sans avoir obtenu satisfaction.

Falstaff, après avoir regardé sa note et grommelé contre ses laquais dépensiers, leur révèle son projet amoureux : il a l'intention de séduire Alice Ford et Meg Page. Bardolfo et Pistola sont chargés de porter à chacune une lettre d'amour, mais ils refusent, invoquant le principe d'honneur. Falstaff confie les lettres à un page et les congédie.

Alice et Meg, comparant leurs lettres, découvrent qu'elles sont identiques. Avec Miss Quickly et Nanetta, la fille d'Alice, elles décident de mystifier Falstaff. Au moment où elles s'éloignent, entrent Ford, Cajus, Fenton, ainsi que Bardolfo et Pistola. Ces deux derniers, n'ayant pas apprécié d'avoir été congédiés, révèlent à Ford les intentions de Falstaff.

De leur côté, les « trois commères » mettent au point leur vengeance : Quickly ira rendre visite à Falstaff afin de lui arranger un rendez-vous galant avec Alice. Les hommes, ignorant le projet des femmes, trament un autre plan : Ford ira voir Falstaff, sous un faux nom, pour lui tendre un piège.

 

Acte II

Feignant de se repentir, Bardolfo et Pistola reprennent leur service auprès de Falstaff et font entrer Quickly, qui arrange un rendez-vous entre Alice et le chevalier, pour le jour même. Quelques instants après le départ de Quickly arrive Ford, sous le nom de Fontana. Il propose à Falstaff de séduire Alice pour lui préparer le terrain. Falstaff accepte et révèle qu'Alice a déjà consenti à le rencontrer. Dès que Falstaff quitte la pièce, Ford laisse libre recours à sa fureur. Falstaff revient et tous deux quittent l'auberge ensemble.

Quickly raconte aux autres femmes son entrevue avec Falstaff. Nanetta ne partage pas l'hilarité générale : son père veut qu'elle épouse Cajus. Sa mère lui assure qu'il n'en sera rien et prépare la pièce pour la visite de Falstaff. Celui-ci arrive, mais il est interrompu dans sa déclaration par Quickly, qui annonce l'arrivée de Meg. Sir John est obligé de se cacher derrière un paravent. Meg annonce que Ford arrive, hors de lui. Il fait irruption avec Cajus, Bardolfo, Pistola, Fenton et quelques voisins et fouille la pièce. Falstaff est contraint de rentrer dans la panière à linge, et Alice, profitant de quelques instants de répit, fait jeter la corbeille à la Tamise.

 

Acte III

Falstaff, trempé, est de retour à l'auberge. Survient Quickly, qui lui certifie qu'Alice veut le revoir, et il lui donne une lettre fixant un rendez-vous à minuit dans la forêt de Windsor, et que comme la jeune femme aime le mystère, il devra porter les cornes du « Chasseur Noir ». Dehors, les autres protagonistes mettent au point leur mascarade nocturne. Ford promet à Cajus qu'il pourra épouser sa fille le soir même, mais leur conversation est surprise par Quickly.

Falstaff fait son apparition dans la forêt, avec des bois de cerf sur la tête. Arrive Alice, et le chevalier entreprend aussitôt ses manœuvres de séduction. On entend soudain Meg crier, et Alice s'enfuit en prétextant qu'elle a peur des fantômes. Falstaff, percevant ce qu'il croit être des voix de fées, se jette au sol. Arrivent les autres qui tourmentent Sir John, couché à terre, avec force accusations et pincements. Ainsi maltraité, Falstaff se repent. Il ne tarde pas à découvrir le manège et accepte son châtiment de bon cœur. Ford annonce qu'il va maintenant unir sa fille à l'homme qu'il lui a choisi ; Alice lui demande de marier un second couple, également déguisé, ce à quoi il consent. À l'issue d'une brève cérémonie, Ford s'aperçoit qu'il a marié Fenton à Nanetta et Cajus à Bardolfo. Il admet lui aussi avoir été berné et bénit le mariage de sa fille. Tous s'en vont faire un banquet.

Programme et distribution

Théâtre national slovaque - Bâtiment historique du SND

Le bâtiment historique du Théâtre national slovaque se dresse sur le site de l'ancien théâtre municipal. Commandée par le comte Juraj Csáky, elle s'y trouvait déjà en 1776. Le bâtiment actuel a été construit selon les plans des architectes Ferdinand Fellner et Hermann Helmer, inauguré en 1886. Le bâtiment de style éclectique est l'un des nombreux bâtiments de théâtre conçus par l'éminente équipe d'architectes viennois qui parsèment plusieurs villes européennes, dont Sofia (Bulgarie), Budapest (Hongrie, Karlovy Vary et Brno (République tchèque), Zurich (Suisse) ou Berlin en Allemagne (Theater unter den Linden).


Le Théâtre municipal de Bratislava a d'abord mis en scène les représentations théâtrales de compagnies allemandes et hongroises. A partir de 1920, il abrite le Théâtre national slovaque. Jusqu'aux années 1950, elle abritait des représentations de théâtre, d'opéra et de ballet. Ce n'est qu'à l'ouverture de la scène permanente de la SND Drama Company que le bâtiment historique du SND est devenu exclusivement dédié à l'opéra et au ballet du SND.


Le bâtiment classé, du fait de la nature de sa protection patrimoniale, a dû conserver sa façade d'origine, l'intérieur de l'auditorium, le hall d'entrée et le salon au 1er étage. Néanmoins, l'auditorium a subi d'importantes transformations spatiales. Afin d'offrir plus de confort aux spectateurs, la transformation s'est également traduite par une réduction du nombre de places assises. Tous les autres domaines ont été modernisés. Vestiaire central ouvert au sous-sol (sous l'auditorium), cafés au 2ème étage et fumoirs au rez-de-chaussée et au 3ème étage. Des espaces des deux côtés de la scène ont été rénovés pour servir de vestiaires aux artistes de la scène, d'entrepôts d'armoires, de salles d'équipement et de salons de tuning (au sous-sol). L'annexe contemporaine abrite des bureaux dédiés aux directeurs, chefs d'orchestre, souffleurs, vestiaires, salles de répétition et bureaux administratifs utilisés par l'administration SND de l'Opéra et Ballet SND. Trois étages souterrains se trouvent sous l'annexe et la place Komenského adjacente : le 2 étage abrite l'entrepôt de décorations de scène et le 3ème étage se compose de deux grandes salles de répétition de ballet.

 

 

Comment s'y rendre


Transports en commun

Toutes les lignes de tramway sont accessibles à pied depuis le bâtiment historique du SND, de même que les lignes de bus 29, 30, 37, 82, 91, 191 a 901.

Autobus

Arrêt d'autobus à distance de marche du Nouveau Pont / Nový most : 

29, 30, 37, 82, 91, 191, 901 (ligne internationale)

Tramways

Arrêts adjacents au bâtiment historique du SND : 

Jesenského, et/ou Nám. Ľ. Štúra

Tram lignes No 2 (seulement en direction de ŽST Nové mesto), 4 (seulement en direction de Zlaté piesky), 5 (seulement en direction de Rača - Komisárky), 6, 9 (seulement en direction de Karlova Ves l'arrêt Jesenského)

Arrêts à quelques pas des places Kamenné námestie et Námestie SNP : 

Lignes no 2 (en direction de Šafárikovo námestie), 3, 4 (en direction de Dúbravka), 5

Albertus teolog
©
Événements associés